Au terme d’un rigoureux processus d’évaluation, un jury de 25 experts a décerné au Pionnier, de la Fromagerie Nouvelle France (Estrie) et de la Fromagerie du Presbytère (Centre-du-Québec), le prestigieux Caseus Or, symbole d’excellence en matière fromagère au Québec. Ce fromage est donc sacré « le meilleur fromage du Québec 2017 »!

Ces deux entreprises ont en outre respectivement gagné trois et sept trophées.

De plus, le Caseus Argent a été remis à la Fromagerie La Station(Estrie) pour le Chemin Hatley tandis que le Caseus Bronze a été décerné à la Fromagerie du Presbytère (Centre-du-Québec) pour la Religieuse. Le Caseus Longaevi, qui récompense un fromage vieilli longtemps, a été attribué à la Fromagerie du Presbytère (Centre-du-Québec) pour son Louis d’Or 2 ans.

À elle seule, la Fromagerie du Presbytère a remporté trois des quatre grands prix, soit un exploit jamais égalé. L’an dernier, la Fromagerie du Presbytère, établie à Sainte-Élizabeth-de-Warwick, dans la région du Centre-du-Québec, avait remporté le Caseus Or grâce à son fromage Le Taliah.

La mention spéciale du meilleur fromage biologique est allée au fromage Fleuron, des Fromagiers de la Table Ronde (Laurentides) et celle du meilleur fromage au lait cru au Pionnier de la Fromagerie Nouvelle France (Estrie) et de la Fromagerie du Presbytère (Centre-du-Québec).

Quelques-uns des juges qui commencent une longue journée d’évaluation à l’ITA

Au total cette année, 226 fromages présentés par 50 établissements sont passés entre les mains du jury soit une augmentation de 28 % au cours des trois dernières années.

Le concours Sélection Caseus vise à mettre en valeur le savoir-faire des fromagers du Québec. Cette compétition en était à sa 19e année. En 1999 lors de la première présentation, le concours se divisait en deux volets :

  • le Prix de l’École de laiterie, décerné par un jury de spécialistes
  • le Prix du public, décerné dans le cadre du Festival des fromages fins de Victoriaville.

Rappelons que l’École de laiterie de Saint-Hyacinthe avait ouvert ses portes en 1892. C’est à cet endroit que la formation des inspecteurs et des fabricants s’établit et se développe. À partir de 1912, tout fabricant devait être titulaire d’un certificat de compétence de l’École de laiterie. Qualifiée de première école de laiterie sur le continent, l’École de laiterie de Saint-Hyacinthe s’est fondue depuis dans ce qui est devenu aujourd’hui l’Institut de technologie agroalimentaire(ITA) – campus de Saint-Hyacinthe.