Pierre Piché, gradué de l’ITA de Saint-Hyacinthe en 1973 a une longue feuille de route en la matière.

Originaire de St-Pie-de-Bagot et fils d’agriculteur, Pierre a commencé son parcours à l’ITAA de St-Hyacinthe pour ensuite graduer en légumière et fruitière. Il a travaillé d’abord à promouvoir « l’usage de la Bonne semence », pour le compte du Syndicat (autrefois l’Association) des producteurs de semences du Québec de 1973 à 1980, à titre de secrétaire général. Par la suite, de 1980 à 1983, il a eu le plaisir de diriger les ventes chez Semences Hybridex Inc.

Développant le goût des affaires, c’est le monde de la finance qui s’est présenté à lui. Avec une solide formation en finances des particuliers de l’IQPF (Institut québécois de planification financière), Pierre joint l’une des plus importantes sociétés du groupe de Power Corp, (le Groupe Investors, de 1983 à 2011). Son rôle a été d’aider les gens et leur famille à réaliser l’autonomie financière qu’ils souhaitaient tout en protégeant leurs actifs. Aujourd’hui, dans son rôle chez Centraide Richelieu-Yamaska, il les guide sur les meilleures façons « d’aider » en redonnant une partie de leur richesse au plus important réseau mondial d’organismes communautaires touchant les plus vulnérables de la société, ici autour d’eux, dans leur communauté.

Implication dans la communauté

« Il y a maintenant 20 ans que je m’implique dans mon Centraide parce que les gens sont importants pour moi. C’est un choix de vie que d’embrasser une telle cause, laquelle fait appel à l’humain face à notre responsabilité sociale de veiller au mieux-être de tous ceux et celles qui n’ont pas eu la même chance que soi. Centraide Richelieu-Yamaska (R-Y) avec ses 60 organismes partenaires représente, à mon avis, le filet social communautaire le plus apte à veiller aux plus vulnérables. On a simplement à penser à la maltraitance envers nos enfants, envers son ou sa conjointe ou à ses parents et grands-parents, quand ce n’est pas la faim, le froid ou l’abri qui fait défaut ; ou encore toutes ces formes de dépendances (drogues, alcool, jeux et maintenant la cyberdépendance et j’en passe) qui nous empoisonnent l’existence. Tous les fonds recueillis ne servent qu’à soulager la misère humaine et créer de vrais miracles au quotidien autour de soi. »

Imaginez l’impact que nous aurons tous ensemble sur la vie de milliers de personnes vulnérables!

Plus que jamais, Centraide R-Y, comme tous les autres Centraide de ce monde, maintient son rôle essentiel au sein de notre communauté fragilisée. La crise que nous traversons avec la pandémie bouleverse la vie de milliers de personnes déjà impactées. Les demandes d’aide aux organismes ont augmenté et ceux-ci doivent s’adapter. C’est pourquoi, nous comptons sur la générosité de la population, afin d’améliorer les conditions de vie des plus vulnérables dans nos quartiers, à la ville comme à la campagne.

MERCI DE DONNER à votre Centraide; soit par chèque ou carte de crédit, par un legs testamentaire, par des ‘transferts en bien’ de titres bousiers, par une police d’assurance-vie ou comme bénéficiaire subsidiaire. L’argent recueilli ici est destiné aux gens fragilisés d’ici.

« Comme disait mon père, « Centraide d’abord, c’est la base; et ça reste toujours LOCAL. 
Après quoi, vous pourrez donner à toute autre cause que vous désirez » Pierre. Merci!

Pour trouver votre Centraide local : https://www.centraide.ca/how-we-help/find-your-uwc/?location_postal_code=&location_province%5B%5D=QC&wpv_filter_submit=Recherche#find-your-way

Visionner la capsule l’impact de Centraide : https://vimeo.com/462653616